Ce printemps, PARIS DESIGN FAIR et le galeriste Jean-Yves Allemand mettent à l'honneur le designer français choisi il y a tout juste 50 ans par Stanley Kubrick pour illustrer le mobilier du futur dans son film «2001: L'Odyssée de l'Espace», Olivier Mourgue.

L’Exposition Evenement

« Hommage à Olivier Mourgue » par La Galerie du 20°

Exposition Olivier Mourgue : humour et humanisme au service du design

s

A l’occasion de la prochaine PARIS DESIGN FAIR du 5 au 8 avril prochains, Jean-Yves Allemand, galeriste à Poitiers et parmi les plus anciens spécialistes de design vintage en France, a décidé de rendre au hommage au design sculptural et sensuel, drôle et humaniste d’Olivier Mourgue.

Né à Paris en 1939, formé à l’Ecole Boulle puis aux Arts Déco de Paris, Olivier Mourgue a été l’un des designers les plus marquants de sa génération. Il va collaborer à partir du début des années 60 et jusqu’à la fin des années ‘80 avec de grandes firmes de design - Airborne, Disderot, Mobilier International... - mais aussi avec Renault ou encore Prisunic.

Son design avant-gardiste et sculptural est aussi teinté d’humour et d’humanisme.

© série DJINN- Design Olivier MOURGUE © VISA-VU

Sa série la plus célèbre, Djinn - en hommage aux génies de la culture arabe qui peuvent adopter n’importe quelle forme, humaine ou animale - a été choisie par Stanley Kubrick pour illustrer le mobilier du futur dans son film «2001 : L’Odysée de l’espace» sorti en 1968. Ces sièges, qui furent les premiers conçus avec un chassis en acier rembourré de mousse de polyuréthane et recouvert de tissu gardent, 50 ans après, leur image futuriste.

A partir de la fin des années ‘60, Olivier Mourgue devient célèbre avec des gammes de mobilier à la fois flexibles et pratiques, empreintes de l’esprit Pop Art de ces années là. A l’instar de ce lampadaire Flower conçu pour Disderot en 1967, du fauteuil Bouloum (édité par Airborne en 1969) ou encore de la Série Montreal dessinée pour l’Exposition Universelle de 1967 et produite seulement pendant les deux années qui ont suivi.

fauteuil Montréal - Mourgue F Gaillard 1967

© fauteuil Montréal - Mourgue F Gaillard 1967

Olivier Mourgue signera également des aménagements pour les HLM, fera une série de mobilier en aggloméré, évolutive et accessible à tous, pour Prisunic...

A la faveur d’une installation en Bretagne en 1976, sa carrière se fait alors un peu plus discrète. Toutefois, son œuvre à la fois pionnière et facilement identifiable aura de nombreux échos dans les décennies suivantes.

Appilques Flower - Design Olivier Mourgue pour Disderot

© Appilques Flower - Design Olivier Mourgue pour Disderot

Série Djinn - Design Olivier Mourgue © Visa Vu

Sur le salon

Le galeriste JeanYves Allemand de la Galerie du 20ème à Poitiers présentera et mettra en vente sur Paris Design Fair du 5 au 8 avril une sélection de pièces originales signées Olivier Mourgue représentatives de son œuvre.